Menu
Afficher informations supplémentaires

Hanns-Seidel-Stiftung im Web 2.0

L’histoire de la Fondation Hanns Seidel

7 novembre 1966
Réunie à Munich en assemblée constituante, la fondation décide de prendre le nom d’Hanns Seidel, ancien premier ministre de Bavière et président de la CSU.

11 avril 1967
Inscription de la Fondation Hanns-Seidel au registre des associations ouvert près le tribunal d’instance de Munich. Fritz Pirkl, ministre d’État et député siégeant à la Diète de Bavière, est élu président de la fondation. L’Académie de politique et d’histoire ainsi que le Centre éducatif entament leurs travaux.

6 octobre 1967
Première manifestation publique de la Fondation Hanns-Seidel

1972
La Fondation Hanns-Seidel prend en charge la publication de « POLITISCHE STUDIEN », un périodique d’études politiques paraissant depuis 1949.

1973
Création de l’Institut pour les relations et la coopération internationales, l’actuel Institut de rencontre et de coopération internationales (IBZ).

25 septembre 1975
Ouverture du Centre éducatif de Wildbad Kreuth

1977
Démarrage du travail d’aide au développement par un projet au Togo

1978/1979
Reprise du monastère de Banz qui devient un site de rencontre et d’éducation

1979
L’Institut de coopération politique entame ses travaux ; il deviendra plus tard l’Institut des relations étrangères (IAB)

1981
La fondation entame son œuvre d’encouragement en décernant des bourses à 24 ressortissants de la République Populaire de Chine.

22 avril 1983
Le monastère de Banz devient un autre centre éducatif de la Fondation Hanns Seidel.

1987
Les œuvres d’encouragement deviennent un département à part entière de la fondation.

1990
Début de l’engagement en Europe de l’Est, par un projet en Hongrie

11 avril 1992
25e anniversaire d’existence de la Fondation Hanns Seidel, célébré au Maximilaneum de Munich

13 juin 1992
Création du « Club des anciens boursiers » de la Fondation Hanns Seidel 

19 août 1993
Décès de Fritz Pirkl, ancien ministre d’État, président de la Fondation Hanns Seidel

11 mars 1994
Les membres de la Fondation Hanns Seidel réunis en assemblée élisent leur nouveau président, l’ancien secrétaire d’État Alfred Bayer.

5 avril 1995
Le « Prix de l’encouragement des jeunes journalistes » est décerné pour la première fois à quatre jeunes confrères.

21 janvier 1996
Le « Prix Franz Josef Strauss » est décerné pour la première fois.  Son premier lauréat sera l’ancien ministre américain des affaires étrangères, Henry Kissinger.

20 novembre 1997
La Fondation Hanns Seidel entre dans l’ère Internet et devient accessible en ligne à l’adresse www.hss.de

1er août 1998
Le « Prix Franz Josef Strauss 1998 » est décerné au premier ministre espagnol, José María Aznar.

18 mai 1998
Les membres de la Fondation Hanns Seidel réunis en assemblée confirment dans ses fonctions Alfred Bayer, président de la fondation et ancien secrétaire d’État.

21 juin 1999
Munich : ouverture du chantier d’où naîtra le nouveau « Centre de conférences » de la Fondation Hanns Seidel.

13 novembre 1999
Le « Prix Franz Josef Strauss 1999 » est décerné à l’ancien président des États-Unis George Bush senior.

1er décembre 1999
Le périodique POLITISCHE STUDIEN dont la Fondation Hanns Seidel est l’éditrice fête le 50e anniversaire de sa parution.

23 février 2001
Munich : inauguration du « Centre de conférences » de la Fondation Hanns Seidel installé dans la Lazarettstrasse.

12 octobre 2001  
100e anniversaire de Hanns Seidel, ancien premier ministre de Bavière et président de la CSU. Dans le cadre de plusieurs manifestations, la Fondation Hanns Seidel commémore la personnalité qui lui a donné son nom.

3 novembre 2001
Le « Prix Franz Josef Strauss 2001 » est décerné à Viktor Orbán, ancien premier ministre de la République de Hongrie.

17 mai 2002
L’assemblée des membres de la Fondation Hanns Seidel reconfirme dans ses fonctions Alfred Bayer, président de la fondation et ancien secrétaire d’État.

29 mars 2003
Le professeur Roman Herzog, ancien Président Fédéral, reçoit le Prix Franz Josef Strauss décerné en cette occasion pour la 5e fois. Le panégyrique du lauréat est prononcé par Helmut Schmidt, ancien Chandelier Fédéral.

04 mai 2003
Le Centre éducatif du monastère de Banz fête son 20e anniversaire – Événement festif avec la participation de Hans Zehetmaier, ministre d’État, suivi d’une journée porte ouverte à l’intention du public intéressé. Les visiteurs viendront par milliers.

19 août 2003
10e anniversaire du décès de Fritz Pirkl, président de la fondation pendant de nombreuses années, ancien ministre d’État. Dépôt d’une couronne de fleurs au cimetière Saint-Roch de Nuremberg par Alfred Bayer D.h.c, ancien secrétaire d’État, président de la Fondation Hanns Seidel.

11 février 2004
L’assemblée des membres élit Hans Zehetmayer D.h.c. comme nouveau président de la Fondation Hanns Seidel. Alois Glück, président de la diète régionale, devient nouveau président adjoint de la Fondation aux côtés de la professeure Ursula Männle, ancienne ministre d’État. Simultanément, la présidence désigne Peter Witterauf comme nouveau secrétaire général.

1er mars 2004
C’est en présence d’Edmund Stoiber, premier ministre de Bavière et président de la CSU, que se déroule la passation des pouvoirs entre Alfred Bayer D.h.c., ancien secrétaire d’État à la tête de la fondation depuis mars 1994 et Hans Zehetmaier D.h.c., ancien ministre d’État.
 Manfred Baumgärtel, qui était secrétaire général de la fondation depuis avril 1991, part en retraite. Peter Witterauf lui succède.

1er juillet 1994
Dans le cadre de la réorganisation, les bureaux de liaison internationaux basés à Washington, Bruxelles et Moscou ainsi que le bureau de Berlin sont placés directement sous la direction générale de la fondation. Simultanément est dissous l’Institut des relations étrangères (IAB) fondé en 1979. Cette opération s’accompagne également d’une rationalisation de l’organisation.

30 septembre 2005
L’ancien chancelier fédéral Helmut Kohl reçoit le Prix Franz Josef Strauss. Theo Waigel, ancien ministre fédéral des finances et président de la CSU, prononce le panégyrique du lauréat.

9 octobre 2005
Célébration du 30e anniversaire du Centre éducatif de Wildbad Kreuth ; prononciation d’un discours par le premier ministre de Bavière Edmund Stoiber puis journée porte ouverte à l’intention du public intéressé. Plus de 3 000 visiteurs viendront.

3 mars 2006
Aussi bien Alois Glück, président de la diète de Bavière et vice-président de la fondation, que la professeure Ursula Männle, ancienne ministre des affaires fédérales et européennes, sont réélus.

24 avril 2007
Munich. Au cours d’une cérémonie festive, la Fondation Hanns Seidel commémore ses quarante années d’existence. Le grand historien Michael Stürmer prononce une conférence festive.

2 octobre 2007
Le bureau de liaison de Bruxelles célère son 25e anniversaire. Jean-Claude Juncker, premier ministre et ministre des finances du Grand-duché du Luxembourg, prononce un discours festif.

25 mai 2008
Célébration du 25e anniversaire du Centre éducatif du monastère de Banz. Erwin Huber, président de l’Union chrétienne-sociale (CSU) et ministre des finances de Bavière prononce une allocution festive.

5 septembre 2008
Le premier ministre luxembourgeois Jean-Claude Juncker reçoit le Prix Franz Josef Strauss. Erwin Huber, président de la CSU, prononce l’allocution festive et Edmund Stoiber, ancien premier ministre de Bavière, le panégyrique.

19 avril 2010
Dans le cadre du processus d’élection selon le cycle prévu, l’assemblée des membres confirme à l’unanimité l’ancien ministre d’État Hans Zehetmaier dans ses fonctions de président de la Fondation Hanns Seidel proche de la CSU. De même sont réélus les deux vice-présidents de la fondation, Alois Glück et Ursula Männle.

12 mai 2014
L'assemblée générale a élue Madame Prof. Ursula Männle, ancienne ministre d'Etat, comme Présidente de la Fondation Hanns Seidel. L´ancien Président Monsieur Prof. Hans Zehetmair a renoncé de reposer sa candidature,  après dix ans en fonction. Comme nouveaux adjoints ont été élus Monsieur Alois Glück ainsi que Monsieur Markus Ferber.